yogaméditationyoga prénétalrelaxationsophrologiedo-inréflexologieshiatsuaromathérapie

 

Shiatsu
minna san do so

 

shi signifiant « doigt », atsu « pression », la pratique du shiatsu consiste en un ensemble de pressions manuelles sur l'ensemble du corps, selon un protocole précis, à un rythme spécifique.

Issu des anciennes techniques de massage japonais et du très complexe tui-na chinois, le shiatsu, d'essence zen, s'appui sur les méthodes de l'acupuncture, en relation avec les 5 Principes énergétiques de la Médecine Traditionnelle Chinoise et en conformité avec la vision taoïste de l'existence.

Il s'agit d'agir sur les flux énergétiques qui parcourent le corps dans des canaux appelés « méridiens » afin d'y installer une circulation juste et harmonieuse et ainsi de rétablir le fameux équilibre entre les deux énergies opposées et complémentaires du Yin et le Yang. Il ne constitue pas une « médecine » à lui seul et ne peut pas être substitué à un traitement médical lors de pathologies nécessitant un traitement d'urgence. Mais il en est un complément puissant, à incidence physique aussi bien que psychique, chaque méridien étant associé à un organe lui-même en lien avec certains traits psychologiques.

Le shiatsu peut être pratiqué en amont, pour maintenir l'équilibre énergétique du corps et du mental, dans le cadre d'une pratique régulière hebdomadaire ou mensuelle, mais il peut aussi participer au rétablissement d'un déséquilibre général ou manifesté pathologiquement.
Par des pressions répétées et régulières le long des trajets des 12 méridiens principaux, le praticien de shiatsu tente de débloquer les nœuds, les tensions accumulées depuis plus ou moins longtemps en certains endroits et pouvant entraîner des disfonctionnements psycho-organiques. L'irrigation en énergie des organes associés aux méridiens va s'en trouver rétablit pour le plus grand profit de la personne concernée.

Le shiatsu ne peut pas être considéré comme une pratique de bien-être momentané au même titre que l'ensemble des massages « détente » pratiqués généralement ; les pressions peuvent se révéler parfois douloureuses ou bien favoriser la résurgence de certaines émotions enfouies. Mais le brassage énergétique induit par la technique conduit à une relance des capacités d'auto-guérison du corps et à une redynamisation des forces psychiques et mentales. Le relâchement total ressenti ensuite par la personne correspond à une détente en profondeur, aux effets durables, optimisée par une restructuration générale de son mode de fonctionnement.

La personne est allongée sur le sol ou assise, le praticien utilise ses mains et son corps tout entier pour effectuer des pressions dosées le long de la colonne vertébrale, des membres, du visage. Il peut compléter la séance par l'application de moxas (bâtons d'armoise compactée) pour chauffer certains points d'acupuncture.

Les séances, individuelles, durent d'une heure à une heure trente, au cours desquelles la personne doit chercher à rétablir le lien avec elle-même à travers l'ouverture du corps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


- Tous droits de reproduction réservés, Véronique Menault-Mirande, Tours -

accueil contacts lecorpsubtil.net le praticien bibliographie actualité séances et tarifs liens